Niagara Falls : merveille du monde et surtout énorme attraction touristique…

N1

Depuis des années elles n’ont cessé d’attirer des visiteurs . Cetains on voulu les peindre ou …carrément s’y jeter! Et oui, l’homme a toujours été un peu fou… Mais retenons que la première personne à s’y à tenter le grand saut était une femme!

Annie_Taylor

Cette bonne Annie Taylor, âgée de 63 ans a donc descendu les chutes avec le tonneau que vous pouvez admirer ci-dessus… Et s’en est sortie avec juste un petit choc à la tête. L’expérience a bien sure été retentée mais pas avec le même succès… Les pauvres..hum.. idiots.

Heureusement, l’histoire ne retiendra pas uniquement ces pitreries… Les chutes du Niagara sont également connues pour avoir été le théâtre de nombreuses légendes amérindiennes et aussi comme une étape importante à franchir lors de la fuite des esclaves pour la liberté. En effet,dès la fin du XIIe siècle jusqu’à la révolution américaine et même quelques temps après, les esclaves fuyaient vers le Sud ou vers le Nord et étaient aidé par un réseau clandestin surnommé « Underground railroad ». Les chutes du Niagara étant une frontière naturelle entre les USA et le Canada, ceux-ci ont donc été nombreux à les traverser pour se réfugier.

C’est donc vers ces chutes chargées d’histoire que je me suis rendue un weekend , je vous passerai mes mésaventures arrivées en cours de route. Ok vous êtes curieux donc je vous résume : j’ai loupé mon bus, j’ai pris le train dont le trajet a duré 14h, mon chauffeur de taxi s’est fait arrêté à la frontière canadienne pendant 1h et je suis finalement arrivée saine et sauve et exténuée. BREF, je suis arrivée à Niagara Falls dans la nuit et je ne sais pas pourquoi je m’attendais à attérir dans une sorte de réserve naturelle bordée de verdure et de maisons en bois… Que né-ni : j’étais juste éblouie pas les lumières des casinos (AKA la bêtise humaine) qui se dressaient devant moi… sans oublier la grande roue! Certes, j’avais été naïve sur le coup. C’est donc pleine de désillusion et de haine envers l’humanité que je me suis assoupie dans mon hôtel (qui n’était pas en bois).

Le lendemain, me voilà donc prête à aller découvrir à quoi ressemblent ces fameuses chutes! Elles étaient là, devant moi, énooooormes!Juste comme je les imaginais! J’ai donc décidé d’aller voir ça de plus près avec un bateau de croisière (20 dollars) équipée d’un sexy poncho en plastique. Et c’est là que tu sens la force de la nature! Misère, on se croirait en pleine tempête!!! Ca vaut vraiment le coup! Après avoir traversé « le studio photo souvenir » et la boutique du même nom, me voilà donc à l’extérieur, trempée de la tête aux pieds mais ravie!
Je décide donc de faire la visite derrière les chutes (et bam encore une vingtaine de dollars). Et à vrai dire, ça ne valait pas trop le coup. On descend dans un tunnel situé à l’arrière des chutes, quelques panneaux retraçant l’histoire des chutes et ses particularités sont disposés un peu partout et l’on peut donc apercevoir l’arrière des chutes.

Je n’ai pas fait d’autres attractions car les prix étaient bien trop élevés et je n’en voyais pas trop l’intérêt.J’ai également pu admirer les chutes de nuit avec ces jeux de lumières qui donnaient l’impression qu’un arc-en ciel s’en échappait. C’est bien joli mais quand même fort artificiel tout ça.

Je pense que les chutes du Niagara sont absolument à voir une fois dans votre vie et honnêtement, un jour sur place vous suffira sauf si vous avez envie d’explorer les parcs nationaux situés aux alentours. On peut le dire, ce sont une vraie merveille de la nature mais je reste tout de même déçue de voir qu’encore une fois, l’homme a réussi à défigurer ce que la nature avait créer. Bel exemple du tourisme de masse…

n2

n3

N4

Publicités