Partir aux USA avec l’organisme Cultural Care au pair

Vers le site 

Le job d’un(e) au pair c’est quoi?

  • 45 h de travail par semaine et 10 heures par jour maximum.
  • S’occuper et prendre soin au sein d’une famille : Emmener les enfants à l’école ou à  leurs activités, leur donner le bain, jouer avec eux, prévoir des activités… Cela dépend de l’âge des enfants, de leurs envies et besoins de ceux-ci et de leur famille.
  • Effectuer les tâches ménagères relatives aux enfants comme préparer leurs repas, faire leur linge,… .
  • Vivre au sein d’une famille d’une culture différente

Les conditions requises pour devenir au pair…

  • Être âgé de 18 à 26 ans   
  • Avoir une expérience significative dans la garde d’enfants (200h minimum)
  • Avoir le CESS (ou BAC)
  • Être titulaire du permis de conduire   
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Aimer les enfants (non peut être 😉 ), être en bonne santé, prêt à partir un an minimum à l’tranger, être mature et patati et patata…

 

Le salaire et les avantages…

  •  4 jours de formation à la « training school » à Long Island (New York).
  • Un salaire de 195,75 $ par semaine en étant logé  et nourri par la famille.
  •  Une bourse de 500$ pour s’inscrire à l’université payée par la famille.
  • Avoir l’opportunité d’améliorer son anglais et découvrir une autre culture
  • 1,5 jours de repos par semaine, 2 semaines de congés payés et un 13ème mois supplémentaire autorisé aux USA pour voyager.

Baby

Les étapes à passer…

  • La réunion d’information
  •  Entretien en français et en anglais
  • Remplir le dossier en ligne
  • Validation du dossier par l’agence
  • Envoi du dossier à Boston pour dernière vérification
  • Validation du dossier à l’agence de Boston
  • Recherche de la famille : défilé des familles sur son profil, interviews via Skype…
  •  Faire sa video de présentation
  • Match = trouver la bonne famille
  • Demander son passeport
  •  Demander le permis international
  • Demander extrait du casier judiciaire
  • Prendre rdv pour le VISA
  • Résilier abonnements et assurances
  • Prévoir 250$
  • Faire ses bagages en fonction de ce qui est autorisé par la compagnie aérienne et confirmer son vol.
  • Embarquer dans l’avion
  • Passer une semaine à la training school
  • Arriver dans sa famille

Le budget…

Les frais de l’agence :

  • Coût du programme :  599€
  • Assurance annulation : 45€
  • Extension d’Assurance : 450€
  • Assurance 13ème mois : 100€
  • Assurance Sport & Aventures : 70€
  • Assurance Sport & Aventures 13e mois : 20€
  • Carte téléphonique :  20€
  • Kids First Donation : 3€
  • Offert : Pack « Pink Advantage » : (45€)

Total : 1 307€

Autres frais à prévoir : 

  • Passeport : 86, 50€ (+ 1 photo)
  • Appel pour prise de rdv à l’ambassade : 15 €
  • VISA J-1 : 128€
  • Enveloppe Postpac (Chronopost) + timbres : 23,50€
  • Photo d’identité 5×5 : 12 €
  • Permis international : 17€ ( + 1  photo)
  • RDV médecin pour certificat médical : 23€
  • RDV intradermo (test tuberculose si pas reçu le BCG) : 12,95 €
  • 1 Adaptateur US : 2,49€
  • 2 cadenas TSA : 12,49€
  • + cadeaux pour la famille, différents guides USA, etc…

‼️ N’oublie pas que durant l’année il faudra payer des taxes pouvant s’élever jusqu’à 700$ ou plus (selon l’état et ta durée aux USA).

Et si tu veux étendre tu devras t’acquitter des frais d’extension et d’assurances.

J-5

Je sais que je vais partir mais j’ai encore un peu de mal à réaliser… Et je pense que ça arrivera seulement quand je serai dans l’avion.

Je repense à l’année qui vient de s’écouler…C’est étrange car à partir du moment où vous prenez une décision qui va radicalement changer votre vie vous la vivez plus intensément je dirais! Je suis certaine que je pourrais compter sur mes deux mains les w-e où j’ai « glandé » toute seule dans mon coin. J’ai profité de tout, j’ai été plus ouverte a de nouvelles rencontres, nouvelles expériences. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, elles ont toutes eu un impact sur moi et ma façon de voir les choses.Je ne regrette pas d’avoir laissé passer une année entre ma décision et mon départ car ça m’a vraiment aidée à m’y préparer et à mieux profiter de ma vie ici.

Une chose est certaine, mes amis, ma famille et autres petites bouilles connues vont me manquer énormément…Ce soir c’est ma dernière fiesta au pays de la bière et surtout les derniers moments passés avec une personne très importante pour moi et que j’aurai pas facile de quitter…

 

Friendship

Voyage voyage…

J’ai pris la décision de partir il y a maintenant presqu’un an et il m’a fallu le même laps de temps pour y réfléchir, peser les « pour » » et les « contre », traîner sur les forums, trouver le bon organisme, … .

Je pense qu’un tel projet doit être mûrement réfléchi surtout lorsqu’il s’agit de travailler avec des enfants!Car, si vous ne le savez pas encore il vous faudra des yeux derrière la tête, une deuxième paire de bras et une bonne dose d’énergie et de patience! Ayant travaillé comme assistante maternelle dans une école, je peux vous dire que c’est du sport!

Pourquoi partir si loin, si longtemps…?

Cette question je n’arrête pas de me la poser dans les moments de doute car au final, ma vie est géniale ici! Mais lorsque je me remémore toutes les raisons pour lesquelles j’ai fait ce choix, tout est clair :

  • Tout d’abord, je souhaite améliorer mon anglais, ça coule de source!Mes potes se rappelleront de es perles linguistiques du genre  » We made a party in my ass », remplacez « ass » par « house » et tout s’arrange mais la prononciation n’est pas mon fort 😉
  • Découvrir « autre chose. Tout simplement parce que la rencontre avec les différences nous ouvre l’esprit et qu’il n’y a rien de plus intéressant que de découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles culltures, de nouveaux paysages,… . De nouveaux horizons!
  • Les avantages de la formule « au pair » . Découvrir les USA à un moindre coût en étant logée, nourrie et payée, vivre au sein d’une famille américaine, travailler avec des enfants et avoir l’opportunité de voyager -> what else?
  • Plus d’opportunités de trouver un boulot par après. Ajourd’hui, l’expérience et le vécu compte beaucoup pour les employeurs, un diplôme ne suffit plus!
  • « it’s now or never » Comme dirait l’autre, c’est pas à 50 balais que tu pourras faire ça!

Voilà, c’est donc pour toutes ces raisons ou presque que j’ai décidé de m’envoler!Sans oublier la multitude de petits et grands défis personnels que cela implique…

 

Si tu as la chance de faire quelque chose, fais-le même si c’est effrayant. Les situations nouvelles et qui te mettent mal à l’aise sont souvent celles qui te font grandir en tant que personne. Ceci dit, ne fais rien de stupide.