Première semaine …

Ca fait maintenant une semaine que je suis arrivée à South Riding et tout se passe pour le mieux avec la famille! J’ai passé les 4 premiers jours de la semaine avec Emily, la nanny des enfants, c’est vraiment une chouette fille! Elle m’a expliqué comment se passe la journée avec les enfants, donné des conseils, etc.. Je pense qu’on se reverra rapidement! J’ai donc pris le relais et maintenant je m’occupe seule des enfants et tout se passent bien! Ils n’ont que 6 mois donc ils dorment + ou – 2 fois 2 heures sur la journée donc j’ai tout mon temps pour faire les autres tâches comme leur lessive,préparer les repas, faire un peu de nettoyage et aussi me relaxer tout simplement. Mon horaire est sympa : 8:15 – 17:15 (la plupart du temps) et jj’ai congé tous les w-e!

Voici à quoi ressemble mon quartier et la maison :

IMG_0038   IMG_0035

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’explorer beaucoup de lieux. Pour le moment je m’installe, je prends mes marques…Mais je fais quand même une petite « activité » tous les jours après la journée. Lundi, j’ai été dans un mall (centre commercial), y paraît que c’est le plus petit, hum…. j’attends de voir à quoi ressemble les autres! Mardi soir, nous avons eu la visite de la LCC (coordinatrice local de cultural care) qui est donc la personne qui supervise mon année ici et qui organise des meetings avec les autres au pairs de la ville. En résumé, elle est là pour nous aider en cas de problème et pour nous conseiller. Mercredi, nous avons été au resto pour l’anniversaire de Christy, une amie de la famille. Premier bon gros burger américain, que je n’ai pu finir!Pas graaaaave y te mettent ça dans un doggy bag et tu peux le réchauffer le lendemain! Ce que j’ai bien aimé surtout c’est la taille des verres à vin, ils doivent bien faire le double de ceux qu’on nous sert chez nous et c’est pas plus cher! En parlant de bouffe, j’ai plutôt intérêt à faire gaffe pcq ici les tentations sont nombreuses, les quantités sont énormes et il y a blindé de restos qui peuvent te livrer tout et n’importe quoi en très peu de temps et à n’importe quelle heure.. Et même si t’avais pas l’intention de commander ton dessert eh ben tu l’as quand même pcq soit il est offert, soit tu es tenté pcq t’as une réduction… Bref, quoi que tu fasses, tu finis par trop bouffer! Bon, heureusement, j’ai prévu de faire du sport (si si!) , je me suis inscrite dans une équipe de roller derby (je sais ce que vous allez dire…) et j’ai d’ailleurs été chercher mon équipement ce jeudi ! Ca me donne un petit air de robocop  mais je suis fin prête à me prendre des gamelles! En revenant du skate shop, j’ai fait mon premier tour avec une voiture automatique, c’est différent mais bcp plus simple! Malheureusement, je ne peux conduire que deux mois avec mon permis international, après je dois repasser les tests, théorique et pratique… Pfff… .

Et donc ce soir, j’ai eu rdv avec Uhaina, une au pair au « Panera bread » (oui j’ai encore mangéééé). Elle est bcp plus jeune que moi (et oui les au pairs ont en moyenne 18-23 ans) mais elle est super et le courant est très bien passé! J’ai également des contacts avec Isabell que je devrais rencontrer prochainement… Ce w-e, je pense qu’on va aller faire un petit tour à la piscine car les températures sont hyper chaudes et samedi soir on a normalement prévu un petit tour à Washington DC!

J-5

Je sais que je vais partir mais j’ai encore un peu de mal à réaliser… Et je pense que ça arrivera seulement quand je serai dans l’avion.

Je repense à l’année qui vient de s’écouler…C’est étrange car à partir du moment où vous prenez une décision qui va radicalement changer votre vie vous la vivez plus intensément je dirais! Je suis certaine que je pourrais compter sur mes deux mains les w-e où j’ai « glandé » toute seule dans mon coin. J’ai profité de tout, j’ai été plus ouverte a de nouvelles rencontres, nouvelles expériences. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, elles ont toutes eu un impact sur moi et ma façon de voir les choses.Je ne regrette pas d’avoir laissé passer une année entre ma décision et mon départ car ça m’a vraiment aidée à m’y préparer et à mieux profiter de ma vie ici.

Une chose est certaine, mes amis, ma famille et autres petites bouilles connues vont me manquer énormément…Ce soir c’est ma dernière fiesta au pays de la bière et surtout les derniers moments passés avec une personne très importante pour moi et que j’aurai pas facile de quitter…

 

Friendship

Voyage voyage…

J’ai pris la décision de partir il y a maintenant presqu’un an et il m’a fallu le même laps de temps pour y réfléchir, peser les « pour » » et les « contre », traîner sur les forums, trouver le bon organisme, … .

Je pense qu’un tel projet doit être mûrement réfléchi surtout lorsqu’il s’agit de travailler avec des enfants!Car, si vous ne le savez pas encore il vous faudra des yeux derrière la tête, une deuxième paire de bras et une bonne dose d’énergie et de patience! Ayant travaillé comme assistante maternelle dans une école, je peux vous dire que c’est du sport!

Pourquoi partir si loin, si longtemps…?

Cette question je n’arrête pas de me la poser dans les moments de doute car au final, ma vie est géniale ici! Mais lorsque je me remémore toutes les raisons pour lesquelles j’ai fait ce choix, tout est clair :

  • Tout d’abord, je souhaite améliorer mon anglais, ça coule de source!Mes potes se rappelleront de es perles linguistiques du genre  » We made a party in my ass », remplacez « ass » par « house » et tout s’arrange mais la prononciation n’est pas mon fort 😉
  • Découvrir « autre chose. Tout simplement parce que la rencontre avec les différences nous ouvre l’esprit et qu’il n’y a rien de plus intéressant que de découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles culltures, de nouveaux paysages,… . De nouveaux horizons!
  • Les avantages de la formule « au pair » . Découvrir les USA à un moindre coût en étant logée, nourrie et payée, vivre au sein d’une famille américaine, travailler avec des enfants et avoir l’opportunité de voyager -> what else?
  • Plus d’opportunités de trouver un boulot par après. Ajourd’hui, l’expérience et le vécu compte beaucoup pour les employeurs, un diplôme ne suffit plus!
  • « it’s now or never » Comme dirait l’autre, c’est pas à 50 balais que tu pourras faire ça!

Voilà, c’est donc pour toutes ces raisons ou presque que j’ai décidé de m’envoler!Sans oublier la multitude de petits et grands défis personnels que cela implique…

 

Si tu as la chance de faire quelque chose, fais-le même si c’est effrayant. Les situations nouvelles et qui te mettent mal à l’aise sont souvent celles qui te font grandir en tant que personne. Ceci dit, ne fais rien de stupide.